Prendre du temps pour moi - Activ Coaching

Prenez vous du temps pour vous ?

Je me présente donc : Géraldine, mariée au plus merveilleux des hommes depuis 1999. Nous avons 4 superbes enfants, et cerise sur le gâteau, en économisant 1 grossesse ! Nous avons ainsi 1 grande fille de presque 18 ans, 1 grand garçon de 15 ans et 2 petits garçons de 11 ans (presque 12 me soufflent-ils). Prendre du temps pour moi ? Dans ce contexte, cela peut laisser penser qu'il est impossible de l'envisager.

Si aujourd’hui je suis heureuse et épanouie dans mon rôle de mère, ce ne fut pas toujours le cas. J’ai beaucoup douté, beaucoup pleuré aussi en me sentant très souvent dépassée par la situation.

Un exemple parmi d’autres : 1 bébé de 10 mois part à 4 pattes d’un côté de la maison tandis que son frère, qui marche lui (oui, oui depuis ses 9 mois, mais 1ère dent à 14 mois !), part évidement à gauche…. Bon ce n’est qu’une petite anecdote, qui s’est souvent reproduite malgré tout, mais elle résume assez bien finalement la situation : vais-je à droite avec le 1er ou plutôt à gauche pour sécuriser la marche du 2e et éviter qu’il ne s’ouvre une 2e fois le crâne sur un coin de meuble, ou attendre au milieu ?

Ceci reste néanmoins suffisamment facile à gérer, car aucune émotion de leur part n’est à prendre en compte, si ce n’est leur goût de l’aventure. En revanche lorsqu’un des enfants se met à réagir violemment à ce qui me paraît être une petite contrariété (se mettre en pyjama en rentrant du cours de natation où ils ont pris leur douche), eh bien c’est une autre paire de manche ! Il faut ainsi calmer celui qui pleure/crie/chouine (tout en l’envoyant se changer), garder 1 œil sur les jumeaux qui ont découvert une nouvelle activité (nourrir le lecteur de DVD par ex), et aider l’aînée à faire ses divisions (peuvent pas les faire comme tout le monde dans le système anglosaxon, non ?!)…

Et tout ceci, évidement en restant soi-même zen ? Impossible, pour moi tout du moins.

Ces soirées (les lundis soirs à Veldhoven, je pense que je m’en souviendrai longtemps !!) finissaient invariablement de la même façon : hurlements du nageur, hurlements de la jeune demoiselle qui ne peut travailler et veut elle aussi mon attention, hurlements des petits qui ont été « enfermés » dans le parc, et hurlements par-dessus tout ça de la mère, afin d’obtenir le silence et la coopération de tous… Heureusement pour lui, le merveilleux mari était alors à Paris pour démarrer un nouveau poste, il échappait donc à ce climat ; le vendredi soir, à son retour, nous étions tous les 5 aphones et apathiques…

Cette ambiance, hum, animée a été la norme à la maison pendant bien 4/5 ans (je n’ai pris que le soir « piscine » en ex), et croyez-moi, les enfants grandissant, les hurlements suivent le rythme et deviennent eux aussi plus importants et plus sonores. Tout ceci aboutit à des pleurs que l’on cache à tous (mari, parents, sœur, amies…), pour cacher sa honte à ne pas savoir correctement élever ses enfants, à tellement appréhender les réactions des uns et des autres que l’on refuse de plus en plus systématiquement les invitations, et donc ainsi tout ceci conduit à un isolement de plus en plus certain.

Jusqu’au jour, enfin, où l’on se décide à dire « ce n’est plus possible » ! Il devient impératif de prendre du temps pour moi.

prenez vous du temps pour vous - activ-coaching

Je ne veux pas que nos enfants gardent à vie l’image d’une « mère fouettarde », pleureuse et hurlante. Ainsi, petite révolution, j’ai décidé qu’il me fallait un temps pour moi, une heure à partir de laquelle « il n’y avait plus de maman » (bon évidement en cas de maladie j’étais là, hein). Cette prise de conscience que j’avais le droit à mon moment à moi, rien qu’à MOI, m’a déjà tellement rassérénée, apaisée : dès le matin je savais que ce soir, à 20h, j’avais ma petite heure pour pratiquer enfin ce que j’appelle mon « activité de grand-mère » (point de croix) …

Et vous, vous trouvez-vous dans cette situation de vous sentir mauvaise mère, jusqu’à vous isoler volontairement ? Quelle petite action pourriez-vous mettre en place dès aujourd’hui pour rompre la spirale infernale ?

Si vous vous reconnaissez dans mon témoignage, que vous aussi, vous aimeriez que la situation change, mais que vous ne savez par où commencer ni comment faire.

N'hésitez pas à réserver une séance découverte.

logo - activ-coaching

J’accompagne les parents, les enfants, les ados à retrouver leur place dans leur environnement et donner du sens à leur parcours.

Un Activ'Coaching personnalisé pour se reconnecter avec soi-même, révéler ses talents et faire voler en éclats les étiquettes qui nous collent à la peau.

Mes Parcours

Parcours 1 - Découvre ton Ikigai

Se reconnecter avec soi même !

Parcours 2 - La fabrique à réussite

Réconcilier vos enfants avec le plaisir d’apprendre

Parcours 3 - Orientation scolaire

Identifier vos aspirations et vos compétences.

Parcours 4 - Coach en secondaire

Affirmer votre personnalité !

Vidéo gratuite

Découvrez les 2 rituels que je pratique pour dynamiser et colorer positivement votre journée !

Le pouvoir de la gratitude

Trois questions pour lancer la journée !

©2019 Activ'Coaching. Site réalisé par IdeaPixel